MON MARCHÉ SAISONNIER

Aliments

bleuets

12 façons de cuisiner les bleuets pour la Fête nationale

12 façons de cuisiner les bleuets pour la Fête nationale 1024 682 Steven Bastien

Le temps des petits fruits est enfin arrivé au Marché des Jardiniers, pour notre plus grand bonheur! Fruit versatile et emblématique du Québec, le bleuet se cuisine facilement pour toutes les occasions! Profitez de la Fête nationale pour épater vos invités en préparant des recettes mettant en vedette le bleuet du Québec toute la journée! 

Pour commencer la journée du bon pied

Plusieurs déjeuners sont encore plus délicieux avec une dose de bleuets et le Marché des Jardiniers a tout ce qu’il vous faut pour créer ces recettes fruitées! Pour ceux qui veulent débuter leur journée de congé en douceur, optez pour une formule brunch avec des crêpes aux bleuets, nappés d’un sirop sucré du même fruit.

Pour ceux qui sont plus pressés, essayez cette recette nutritive de smoothie pour commencer la journée en force. Gâtez-vous en y ajoutant une touche de crème glacée pour une matinée un peu plus festive! Et si vous avez le temps de préparer quelques recettes à l’avance, ne manquez pas l’occasion de concocter cette confiture de bleuets pour étirer le plaisir dans les prochains jours.

Pour vous rafraîchir

Contrez la chaleur avec ces recettes rafraîchissantes! Quoi de mieux qu’un sorbet aux bleuets ou des sucettes glacées pour rester au frais pendant une journée de canicule? Ce sont aussi de parfaites collations d’après baignade! Vous pouvez même en faire une version alcoolisée avec votre liqueur favorite pour les adultes. La même règle s’applique aux cocktails aussi. Prévoyez une recette originale à base de bleuets pour trinquer à la Fête nationale, mais n’oubliez pas d’en concevoir une sans alcool aussi.

Pour finir en beauté

Terminez la journée en donnant une nouvelle vie à vos desserts classiques préférés en y ajoutant une touche de bleuet! Qui pourrait résister à cette version fruitée et sans cuisson du célèbre gâteau au fromage ou à une tarte glacée aux bleuets?

Pour les soirées plus froides, on vous suggère d’opter pour une croustade réconfortante comme celle de Steven Raichlen. Accompagnée d’une boule de sorbet aux bleuets, c’est vraiment la crème de la crème! Vous pouvez même la faire cuire sur le BBQ si vous êtes un amateur de cuisine sur le grill. De quoi finir la soirée en grand!

Bonne Saint-Jean!

sandwichs

4 idées colorées pour rehausser vos lunchs d’été

4 idées colorées pour rehausser vos lunchs d’été 1500 1000 Steven Bastien

Avec la chaleur de l’été, on privilégie souvent des lunchs plus légers pour éviter de se sentir ballonné pour le reste de la journée. On vous propose 4 recettes nutritives variées pour que votre saison estivale soit des plus colorées même quand vous êtes au bureau par une belle journée ensoleillée!

Psst! Si vous sortez pour le dîner, passez nous voir au Marché des Jardiniers. Une grande sélection de repas prêt-à-manger vous y attend!

 

Tacos de poisson avec salsa tropicale

Rehaussez votre midi avec cette recette festive qui mettra du soleil jusque dans votre assiette! Passez à la Galerie des Viandes Estivales du Marché des Jardiniers pour dénicher du poisson frais qui s’harmonise à merveille à la salsa fruitée ainsi qu’à la sauce crémeuse liant parfaitement tous les ingrédients. Une recette qui vous fera faire le tour du monde le temps d’un lunch!

Salade en pot

Un dîner dans un pot, c’est toujours plus l’fun à manger non? Le vert domine dans cette salade à la vinaigrette onctueuse grâce à sa touche de concombres ainsi que son soupçon de menthe fraîche. On vous suggère même de troquer les kiwis pour de délicieuses pommes du Québec pour une dose de croquant! C’est le lunch parfait si vous avez une journée chargée puisque ça se mange aussi bien sur le pouce que tranquillement sur une terrasse!

Tartine de poulet

Si on mange d’abord avec les yeux, Katrine Paradis a frappé dans le mille avec cette recette de tartine aussi délicieuse que jolie! Une mayo au cari et un alliage sucré-salé flamboyant qui donneront un goût relevé au reste de votre journée. Un mélange de saveurs qui nous donne déjà l’eau à la bouche! Ce sera définitivement la fête dans votre boîte à lunch!

Orzo aux herbes

Finissez la semaine en grand avec une salade nourrissante et exquise qui met de l’avant un des ingrédients vedettes du mois de juin: les fines herbes. Un fin mélange de basilic, de ciboulette et d’estragon, c’est un véritable délice! Vous pouvez même ajouter un peu de homard ou la protéine de votre choix pour vous assurer de combler votre faim jusqu’au prochain repas.

Que vous passiez vos dîners au parc, sur une terrasse ou entre les 4 murs de votre bureau, vous ne vous ennuierez pas avec ces recettes estivales, c’est promis!

Bon début d’été!

garde-party

4 astuces simples pour organiser un « garden party » réussi

4 astuces simples pour organiser un « garden party » réussi 1500 998 Steven Bastien

À l’aube de l’été, les rassemblements se font de plus en plus nombreux. L’arrivée de la saison estivale est une excellente occasion de réunir vos proches pour célébrer le retour du soleil! Découvrez nos 4 astuces simples pour organiser LE garden party de l’année avec l’aide du Marché des Jardiniers!

Choisir un thème harmonieux

Tropicale, mexicaine, hawaïenne, marocaine, florale ou bohème? Les thématiques ne manquent pas pour créer une ambiance festive lors de votre prochain garden party! Pour éviter de vous éparpiller dans la frénésie de l’organisation, choisissez un thème avec lequel vous êtes à l’aise et qui pourra se décliner facilement dans tous les éléments de votre réception. De la nourriture, aux décorations jusqu’à la musique, optez pour une thématique amusante et engageante qui stimule votre créativité!

N’oubliez pas non plus d’en informer vos invités à l’avance afin qu’ils puissent prévoir une tenue, un accessoire ou un plat qui correspond à votre vision. Complétez votre décor en ajoutant de jolies plantes du Marché des Jardiniers pour ajouter une touche vibrante et estivale!

Créer un menu frais et varié

Privilégiez les produits de saison et les ingrédients locaux du Marché des Jardiniers pour créer des plats ou des cocktails signatures qui complètent votre thème. Prévoyez aussi des options avec et sans alcool pour que tout le monde puisse en profiter. Ce sont le genre de petites attentions qui font toute la différence dans la réussite d’un garden party. On vous suggère aussi d’opter pour un menu de type tapas où plusieurs bouchées variées sont offertes pour ne pas vous sentir trop ballonnés en pleine canicule.

Être prêt à toute éventualité

Dame Nature n’étant pas toujours de la partie, soyez flexibles dans votre organisation! Vous devez être prêt à vous adapter à la température puisque de toute façon, c’est hors de votre contrôle. En cas de pluie, prévoyez un abri ou un menu qui se transporte facilement à l’intérieur et, en cas de grande chaleur, n’oubliez pas de fournir des parasols, des bouteilles d’eau et des rafraîchissements. Si vous pensez poursuivre la soirée à l’extérieur, armez-vous de chasse-moustiques. Pensez aussi à un éclairage tamisé et à des couvertures pour les températures plus fraîches.

Prévenir les voisins

Ça semble évident, mais c’est souvent l’étape qu’on oublie. Assurez-vous d’aviser votre voisinage afin de leur éviter de mauvaises surprises et n’oubliez pas de gérer le volume de la musique pour une soirée festive, mais respectueuse.

Que la fête commence!

5 recettes fraîches et goûteuses pour célébrer le Cinco de Mayo!

5 recettes fraîches et goûteuses pour célébrer le Cinco de Mayo! 1280 720 Steven Bastien

Ce dimanche, c’est le Cinco de Mayo! On vous propose 5 recettes printanières exquises à partir d’ingrédients simples. À retrouverez au Marché des Jardiniers dès le 11 mai!

Reproduisez ces recettes pour une soirée réussie assurée!

Succulente salsa

Rien de plus festif et rassembleur qu’une salsa fraîche conçue avec de belles tomates du Québec! À l’honneur : couleurs festives, saveurs relevées et une dose de piquant. Votre première fiesta estivale saura épater vos invités avec cette recette de salsa mexicaine.

Crédit photo : vitamix.com

Guacamole généreux

Accompagnateur idéal de vos nachos, ce guacamole optimisé fait aussi office de trempette de luxe pour vos crudités! Vous en redemanderez, c’est certain!

Crédit photo : metro.ca

Tendres tacos

Même si les classiques tacos de boeuf ou de poisson ne se démodent jamais, on adore la version végane de Trois fois par jour. Une option sans viande savoureuse et un alliage d’avocats crémeux qui séduira même les sceptiques!

Crédit photo : troisfoisparjour.com

Chilaquiles chaleureux

Si vous avez des amateurs de brunch parmi vos invités, ils seront plus que gâtés avec cette traditionnelle recette de chilaquiles. Un amalgame de textures et de saveurs qui s’harmonisent parfaitement au reste de votre menu en ajoutant du plaisir dans chaque bouchée!

Crédit photo : mitsoumagazine.com

Époustouflants épis

Notre coupe de coeur : le maïs grillé de Ricardo! Sa simplicité et son goût tout simplement incroyable en font l’ingrédient parfait pour commencer la saison du BBQ en grand. C’est à parier que vous ne pourrez plus manger vos épis sans queso fresco après avoir goûté à cette recette.

Crédit photo : ricardocuisine.com

Ricardo excelle dans la cuisine mexicaine et si vous voulez offrir un menu encore plus original, on vous suggère de jeter un oeil à sa version olé de l’omelette soufflée et de la casserole burrito!

C’est l’occasion parfaite de réunir vos amis et votre famille autour d’un authentique festin mexicain. Bon appétit et joyeuses célébrations!

Le Marché, ta destination gourmande des fêtes

Le Marché, ta destination gourmande des fêtes 990 650 Agence Archipel

Entendez-vous les clochettes, du joyeux temps des fêtes… Cette chanson résonne dans ta tête et te rappelle que le temps des fêtes est à nos portes ? Plusieurs marchands sont présentement ouverts et prêts à t’aider à réaliser le plus beau repas des fêtes. Découvre tout ce qu’ils ont à t’offrir pour l’occasion ! 

Fromagerie & Charcuterie Juliette

As-tu pensé à un beau et succulent plateau de charcuteries pour tes invités ? Une planche de cèdre, un peu d’olives, du salami, du capicollo, du fromage frais, une branche de sapin ou deux pour décorer et tadam ! Te voilà avec un plateau dans lequel tout le monde se servira. Procure-toi le tout à la Fromagerie & Charcuterie Juliette du 17 au 20 décembre entre 9 h et 19 h.

Galerie des Viandes

À Noël, il n’y a rien de mieux que d’aller voir son marchand local pour se procurer une bonne pièce de viande. Saucisse, dinde de catégorie A, mignon de porc, saumon, farce… Tu trouveras tout ce dont tu as besoin en plus de t’assurer de la fraîcheur des produits. D’ailleurs, saviez-vous que la Galerie des Viandes offre également un service de cuisson pour la dinde ? Pour quelques sous de plus, cela pourrait te sauver la vie ! Rends visite à ce marchand tous les jeudis et vendredis de 10 h à 18 h ainsi que les samedis et dimanches de 9 h à 17 h. Psst ! Il restera ouvert tout l’hiver, tu pourras donc repasser en janvier pour t’acheter de bons tournedos lorsque tu seras fatigué de manger du ragoût.

Boulangerie Fortin

Ouverte du 17 au 20 décembre de 9 h à 19 h, la Boulangerie Fortin saura te suggérer les desserts qui feront un malheur lors de ton souper du temps des fêtes. Tu peux aussi en profiter pour mettre la main sur la fameuse bûche de Noël de madame Fortin. Un vrai petit péché en bouche ! 

En plus, tu peux faire deux pierres d’un coup en te procurant un sapin naturel cultivé par des producteurs du coin. Alors, laisse ton stress de côté et viens nous voir. Tes marchands t’attendent !

 

Zéro déchet – Une tendance qui prend de l’ampleur

Zéro déchet – Une tendance qui prend de l’ampleur 1240 744 Agence Archipel

Un Québécois génère en moyenne 724 kilos de déchets domestiques par an, tant par les ordures que le recyclage ou le compostage. Plusieurs désirent renverser cette tendance et tendent de plus en plus vers le zéro déchet.

Voici quelques principes de base concernant leur projet zéro déchet :

Qu’est-ce que le zéro déchet?

Le zéro déchet est d’un mode de vie fondé sur un principe de réduction et valorisation des déchets.

Une bloggeuse zéro déchet inspirante, Béa Johnson, a proposé une méthodologie simple pour y parvenir, appliquant les 5 règles de base suivantes:

  • Refuser (ce dont nous n’avons pas besoin);
  • Réduire (ce dont nous avons besoin);
  • Réutiliser (ce que nous consommons);
  • Recycler (ce que nous ne pouvons ni refuser, ni réduire, ni réutiliser);
  • Composter (le reste).

Théoriquement, ces 5 règles, exécutées dans cet ordre, créent un effet d’entonnoir menant au « zéro déchet ». Idéalement, on aimerait que la dernière étape soit de composter, mais forcément, il y aura toujours un déchet ou deux (souvent des morceaux de plastiques) pour nous rappeler que la poubelle existe ! Pas de soucis. L’important, c’est de semer une graine, d’activer un transformation dans son foyer et ne pas se mettre trop de pression. Il faut y aller, un jour à la fois, un geste à la fois, un déchet à la fois.

Passer de la théorie à la pratique!

Tout d’abord, il est bon de préciser une petite nuance… L’idée du zéro déchet, c’est de TENDRE vers la réduction des déchets et développer des réflexes de consommation durable et des pratiques soucieuses de l’environnement. Chacun établit ses propres règles, fait ses propres choix et intègre les bonnes habitudes à son rythme et guidé par ses valeurs. Le plus important, c’est de comprendre l’impact que notre pouvoir d’achat a sur l’environnement et d’agir en conséquence.

Les marchands du Marché des jardiniers sont fiers de se lier au mouvement et vous invite à apporter vos plats et sacs pour y mettre vos achats!

Envie d’en savoir plus?

Découvrez à travers leur blogue, leur aventure vers le [presque] zéro déchet, les trucs, astuces, et découvertes, avec un petit angle voyage, puisque c’est une de leurs passions.

Le Marché des jardiniers souffle ses 50 bougies

Le Marché des jardiniers souffle ses 50 bougies 5760 3840 Agence Archipel

Accompagnés du chant des oiseaux qui s’en donnent à cœur joie, la vingtaine de commerçants du Marché des jardiniers à La Prairie sont déjà à l’œuvre pour accueillir les clients en cette matinée de juin. Les sens sont fortement sollicités par les odeurs appétissantes des mets préparés qui côtoient les couleurs vives des fleurs, des fruits et légumes sur les étals.

Depuis 1968, entre 10 000 et 15 000 visiteurs par semaine font leurs emplettes dans cet établissement situé en bordure du chemin de Saint-Jean. L’endroit est ouvert du 1er mai au 31 octobre.

C’est au début des années 1960 que le conseil d’administration de l’Association des jardiniers maraîchers du Québec a voulu implanter sur la Rive-Sud de Montréal un marché de détail pour les producteursgricoles de la région.

«Vers 1963-1964, trois producteurs de la Montérégie Ouest de Montréal administrateurs de l’Association, soit Paul Boudrias, Honoré Daigneault et Moïse Riendeau, ont entamé des discussions avec la Société d’agriculture La Prairie pour la réalisation du projet», explique Steven Bastien, directeur adjoint aux opérations des marchés de l’Association des producteurs maraîchers du Québec.

Cet organisme gère et possède le Marché des jardiniers de La Prairie.

«Les marchands se connaissent tous entre eux. Ils représentent une force incroyable pour promouvoir les produits du Québec.»

– Steven Bastien, directeur adjoint aux opérations des marchés de l’Association des producteurs maraîchers du Québec

Depuis le début

Certains marchands y sont établis depuis l’ouverture des lieux. C’est le cas de l’entreprise Dauphinais et Perras.

«Ce sont mes parents qui ont décidé de venir ici. Nous sommes à la 4egénération. J’avais 9 ans quand j’ai commencé. Ma mère ne me laissait pas trop seule parce que j’étais une fille», se souvient Gisèle Dauphinais-Boudrias.

«Au début, poursuit la copropriétaire de cette entreprise familiale de Sherrington, on vendait uniquement des légumes du Québec. À l’automne, c’était la pomme. On était producteur de pommes à Hemmingford avec 2500 pommiers sur la terre. Après, les plants de tomates sont venus, puis les plants de concombres.»

Elle se rappelle que durant les deux premières années d’ouverture du marché, il n’y avait pas de toit pour accueillir les producteurs.

Ce que confirme M. Bastien.

«C’est grâce à une subvention fédérale de 50 000$ qu’on a construit une première marquise. Ça a permis à une quinzaine de producteurs de s’installer sur le site avec leurs camions pour la vente des fleurs, fruits et légumes», mentionne-t-il.

En 1994, une nouvelle installation similaire a permis d’accueillir de nouveaux commerçants avec une offre de produits agroalimentaires diversifiés dont une boulangerie et charcuterie.

Kiwi et avenir

Replongeant dans ses souvenirs, Gisèle Dauphinais-Boudrias se souvient de la venue de nouveaux produits qu’il a fallu faire découvrir à la clientèle. C’était le cas du kiwi, il y a 45 ans.

«Quand le kiwi est arrivé de Nouvelle-Zélande, ce fruit était dispendieux. Il fallait le faire goûter aux clients pour le faire connaître», mentionne-t-elle.

Quand on lui demande pourquoi sa famille a toujours conservé son emplacement au Marché, elle répond: «C’est notre chez-nous ici. Nous avons une clientèle fidèle depuis notre arrivée. Les clients viennent jaser avec nous. Puisque nous sommes producteurs, c’est facile de répondre à leurs besoins.»

Futur

Au cours des prochaines années, il est prévu de reconstruire l’emplacement afin de le rendre conforme aux exigences du code du bâtiment.

«Il faut refaire l’infrastructure au complet et revoir la logistique du stationnement. Les travaux se feront durant la période hivernale. On parle d’un investissement de plus de 1 M$», déclare Steven Bastien.

«J’espère que le cachet du marché va demeurer. Le monde ne vient pas pour avoir une place commerciale, mais pour quelque chose de personnel», souhaite pour sa part Gisèle Dauphinais-Boudrias.

Célébration

Pour souligner les 50 ans du Marché des jardiniers de La Prairie, une journée de célébration aura lieu le dimanche 15 juillet, de 12h à 16h. Animation et surprises seront au rendez-vous.

AUTEUR

Le Reflet

JOURNALISTE

David Penven
[email protected]